Faut-il acheter un scooter neuf ou d’occasion ?

Vous avez l’intention d’acheter un scooter, mais vous n’arrivez pas à trancher entre le fait d’acheter un scooter neuf et une d’occasion ? Voici des conseils qui vont vous aider à faire votre choix.

Les questions à se poser avant l’achat

Votre choix du scooter peut être orienté par deux contraintes. Comme il s’agit d’une acquisition qui représente une belle somme d’argent, vous devez vous référer à votre budget. Il en est de même avec l’usage du scooter. Avez-vous l’intention de vous en servir tous les jours sur un trajet bien précis, ou bien est-ce de manière occasionnelle pour un long trajet ? La réponse peut vous permettre de choisir la puissance du scooter à acheter et son état (neuf ou d’occasion). Une autre question que vous devez vous poser est celle du type de scooter que vous souhaitez avoir. Sur quel critère baser votre choix ? Est-ce la puissance, la stabilité et la sécurité, le confort, etc. ?

Achat d’un scooter neuf

Réfléchissez bien au modèle que vous souhaitez acquérir. En effet, les prix sont très variés sur le marché si vous voulez acquérir du neuf, et dépendent des différentes options offertes ainsi que les garanties proposées par les vendeurs. Pour cela, il vous suffit d’effectuer quelques recherches sur la toile et faire des comparaisons. Par ailleurs, si vous avez besoin d’un scooter neuf pour votre travail, il est préférable de l’acheter chez un concessionnaire. En choisissant cette option, vous recevrez des garanties qui ne vous seront pas données en achetant un scooter d’occasion.

Achat d’un scooter d’occasion

Si vous êtes intéressé par le scooter d’occasion, vous pouvez l’acheter chez un concessionnaire ou bien un vendeur particulier. Si vous optez pour le concessionnaire, c’est une option plus sécurisante, car vous aurez un véhicule bien entretenu. Mais il vaut mieux dans ce cas, choisir un concessionnaire de renom, sûr dans ses prestations et sérieux. En effet, il saura vous conseiller et peut, dans la plupart des cas, vous accorder une garantie de plusieurs mois. À part cela, il vous sera plus facile de contacter le concessionnaire pour une réparation dans le cas de vice caché. Ce qui peut être difficile si vous avez acquis votre scooter chez un particulier, sauf si ce dernier est une connaissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *