Rouler à vélo en ville et rester en vie : voici nos conseils de sécurité

Pour un cycliste qui roule en ville, le danger est dans tous les coins de la rue. Dans certaines agglomérations sans pistes cyclables, faire du vélo en pleine circulation demande beaucoup de courage. Retrouvez ci-après quelques conseils pour mieux survivre à une jungle urbaine.

Faire attention aux gros véhicules et aux deux roues

Les camions représentent de véritables dangers pour les cyclistes. Les gros véhicules ont généralement des angles morts. Autrement dit, les chauffeurs ne voient pas tout ce qui se trouve autour de leurs camions. De ce fait, il convient toujours de dépasser du côté du conducteur. En ce qui concerne les deux roues, leur côté imprévisible vous expose à un danger réel. Elles surgissent de nulle part à toute vitesse.

Respecter le Code de la route

Les vélos n’ont pas de clignotants. Pour pallier à ce problème, faites des signes de la main. Tendre le bras vers la gauche indique que vous prendrez cette direction. Par ailleurs, les conducteurs sont tenus à respecter le Code de la route lorsque vous vous engagez sur la chaussée. Les priorités sont aussi à respecter surtout au niveau des intersections. Puis, lorsque vous roulez la nuit, ayez de bons éclairages, à l’avant comme à l’arrière.

D’autres précautions à ne pas prendre à la légère

Lorsque vous roulez en ras de voitures en stationnement, ne vous approchez pas trop des portières. Ces dernières s’ouvrent parfois sans prévenir. Alors, se prendre un panneau en pleine tronche fait très mal. Pour plus de visibilité, essayez de porter un gilet fluorescent. Ce sera salutaire lorsque vous vous baladez en pleine route brumeuse. Puis, portez toujours un casque, des gants et des vêtements adaptés pour le cyclisme. Enfin, l’assurance est un détail à prendre très au sérieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *