Comment changer de vitesse et rétrograder en voiture ?

Pour les personnes qui apprennent encore à conduire, trouver le bon moment de passer la vitesse demande de la pratique. Monter les rapports reste ainsi difficile. Rétrograder correctement demande encore plus de savoir-faire. Voici un rappel des fondamentaux.

Le bon moment pour changer de vitesse

La boîte de vitesse est un organe essentiel pour le fonctionnement d’une voiture. Elle permet de gérer le rapport entre l’allure et le nombre de tours moteur ou le régime. Cet accord se trouve dans le chiffre sur le levier. En première vitesse (position 1), le moteur tourne au ralenti, mais délivre beaucoup de couples. Ce rapport doit seulement servir pour le démarrage sur une ou deux dizaines de mètres. Après, il faudra directement passer à la deuxième. C’est dans cette position que le moteur prend de l’allure. Cela dit, la vitesse de croisière sera atteinte en troisième et quatrième position. Le conducteur doit adapter la position en fonction de son allure. Souvent, le cinquième rapport qui correspond à un nombre de tours moteur maximal n’est utilisé que sur l’autoroute.

La bonne méthode pour rétrograder correctement

Savoir monter les rapports sera une question d’habitude. Passer à la vitesse supérieure se fait même intuitivement après quelque temps. Par contre, rétrograder reste un peu plus délicat. En effet, il sera presque impossible de s’arrêter directement si le moteur tourne à plein régime, c’est-à-dire que le rapport est élevé. De ce fait, il convient de rétrograder avant de chercher à freiner. Concrètement, il faudra descendre les rapports un à un jusqu’à la première position. Le tout doit se faire sans voir le levier de vitesse. En effet, les conducteurs débutants font généralement cette erreur. Les positions indiquées sur le haut du levier devraient être apprises par cœur dès la prise en main de la voiture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *