Que savoir sur la voiture électrique circulaire ?

Le concept de voiture électrique circulaire est tout à fait révolutionnaire. C’est une grande première dans l’histoire de l’automobile. Mais ce qui est surtout surprenant, c’est le fait que cette voiture électrique circulaire a été conçue par des étudiants. Plus précisément, il s’agit d’une équipe d’étudiants de l’Université d’Eindhoven de Pays-Bas. Ce qui explique encore mieux la renommée et la nature exceptionnelle de cette voiture.

La première voiture électrique circulaire par des étudiants

Tous ses composants proviennent de matériaux biosourcés, ce qui signifie qu’une fois en fin de vie, elle sera recyclable à 100%. Homologuée, elle le sera, le ministère des transports néerlandais a participé à sa conception pour éviter tout problème d’homologation. Immatriculée aussi – comme toute voiture qui se respecte – elle aura toutes les certifications en matière de sécurité pour pouvoir prendre la route et particulièrement cet été où on lui fera faire un tour d’Europe, dont la France et la Belgique. L’objectif est de promouvoir ce qu’est l’économie circulaire, une notion basée sur un système de boucle, d’où l’adjectif. Et ces étudiants se sont fixé comme but de montrer au monde et notamment aux constructeurs automobiles que le concept « circulaire » n’est pas qu’un mythe, mais une réalité. Ce n’est pas qu’une illusion mais bel et bien un fait.

Comprendre ce qu’est la voiture électrique circulaire

Noah, la première voiture électrique circulaire au monde, est fabriquée à partir de nouvelles matières premières ressources transformées en produits pour être utilisées, jetées et de nouveau réutilisées pour en faire de nouvelles ressources. L’économie linéaire consiste en cela : extraire des matières premières, en faire  des produits, les consommer, et en fin de vie, réutiliser les matériaux pour de nouvelles ressources et ainsi de suite. Ce système de boucle ainsi instauré s’apparente à ce qu’on appelle le cercle vertueux…Les étudiants concepteurs de Noah souhaitent voir les constructeurs automobiles leur emboîter le pas. Les autres voitures électriques sont souvent conçues à partir d’aluminium ou de fibres de carbone dont la production revient très chère, hautement énergivore et polluante. Mais cette voiture électrique circulaire est dotée d’un châssis, d’une carrosserie et d’un intérieur fabriqués en structures de nids d’abeilles à base de biopolymères tirés de betterave et de lin.

Zoom sur la première voiture électrique circulaire

Noah ou Noé en français, est conçue avec des matériaux entièrement recyclables. Les biocomposites avec lesquels elle est faite sont aussi résistants que le polyester équipé de fibres de verre. Sa conception a donc nécessité peu d’énergie grise et son empreinte carbone a été moindre. De ce fait, selon ce que disent ses concepteurs, Noah sera la voiture qui va durer le plus au monde. Elle est alimentée par 6 batteries Lithium-ion de 48 V, modulaires et amovibles, dont chaque module est d’une capacité de 1,9 kWh et pèse 10,8 kg. On la recharge avec de l’électricité renouvelable via les 6 accus. Si on branche chacun de ceux-ci sur des prises différentes, la charge totale ne prendra qu’une heure environ.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *