Voiture de collection, conseil d’achat et d’entretien

Les passionnés de voiture de collection ne cessent d’augmenter en France. L’année dernière, on a recensé plus de 200 000 personnes possédant des voitures de collection. Il s’agit d’un des marchés les plus importants dans le pays dans la mesure où il génère un chiffre d’affaires qui atteint les deux milliards huit cents millions d’euros chaque année. Pour les collectionneurs, une voiture de collection n’est pas simplement une vieille voiture, elle représente une histoire, un sentiment, un souvenir réel qui mérite d’être conservé. Pour cela certains collectionneurs sont prêts à dépenser une vingtaine de milliers d’euros pour s’en procurer une.

Voiture de collection, quels sont les critères à retenir ?

Il existe plusieurs manières de se procurer une voiture de collection, les marchés particuliers sur le net ou les journaux, les ventes aux enchères, ou chez des vendeurs spécialisés dans le domaine. Chaque catégorie offre un large choix sur le type de voiture ainsi que le prix.
Pour les débutants, plusieurs critères sont à prendre en considération avant tout achat d’un véhicule de collection. Premièrement, la catégorie de voiture. Une voiture de collection doit nécessairement être une voiture populaire, mais difficile à dénicher. En général, il s’agit toujours d’une voiture de grande marque ou de sport. Ensuite, elle doit dater d’une certaine époque (au moins des années 90). Le prix est également plus élevé que les nouveaux modèles, car l’entretien du moteur est plus difficile. Le kilométrage est le plus important des critères. Peu importe que la voiture soit belle et qu’elle date presque de la préhistoire, si elle ne roule pas, elle ne sert à rien.

Voiture de collection, comment l’entretenir ?

Etant donné qu’elles datent d’une certaine époque, les voitures de collection nécessitent un entretien encore plus méticuleux qu’une voiture ordinaire. Mis à part le fait qu’elles doivent rouler souvent, elles doivent également être garées dans un endroit clos à l’abri des intempéries. Pour ce qui est des pièces détachées, tout dépend de la marque de la voiture. S’il s’agit d’un modèle de chez Porsche, Mercedes ou BMW, il est plus facile de trouver des pièces détachées, car ces constructeurs continuent d’en fabriquer. Mais pour ce qui est des modèles italiens ou français, il faut parfois faire de longues recherches sur les bourses d’échanges, les ventes aux enchères ou les salons spécialisés dans les ventes de pièces détachées de véhicules de marque disparues pour pouvoir trouver une pièce adaptée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *